FAV 2020     -      Editions précédentes    -    A propos     -     Scolaire      -    Publications             


Notre nid
Maxence Grangeot

Thonon-les-bains // France

Les visiteurs sont invités à construire ce nid à base de 50 000 pinces à linge enchevêtrées les unes sur les autres. Ainsi, l’installation ne possède pas d’état absolu et positionne chaque visiteur au cœur de cette architecture viv-ante. De par son aspect ludique, participatif et évolutif, cet agglomérat façonne ainsi une tendance, extrait temporel de la beauté. A vos pinces à linge... Prêt ? Pincez !

The visitors are invited to build the nest made of 50 000 clothes pegs put up together. Therefore, this installation doesn’t have an absolute state and puts each visitor at the heart of this living architecture. Because of its playful, participative and evolutionary aspect, the sum therefore induces the trend, timeframe of the beauty. On your clothes pegs... get set... pin!



Maxence Grangeot est un architecte ambitieux. Il s’intéresse au futur des sociétés contemporaines, notamment à travers les technologies, les énergies, les habitudes de consommation et l’architecture abordable. Il aspire à pousser le public et les industries innovantes à leur potentiel ultime. Maxence a travaillé à OMA à Rotterdam ainsi qu’aux cotés de divers architectes japonais dont Junya Ishigami et Akihisa Hirata à Tokyo et plus récemment chez Sou Fujimoto à Paris. Il a étudié en Suisse à l’EPFL ainsi qu’au Canada à l’UdeM et a occupé des positions actives au sein des laboratoires ALICE, CNPA et le SUBlab dirigé par Dominique Perrault. Professionnellement, il a participé à de nombreux projets à différentes échelles, allant de l’exposition au masterplan, en passant par des universités, musées, espaces culturels, sièges sociaux, stratégies urbaines, projets immobilier mixtes et un complexe hôtelier. Ses projets personnels ont été reconnus internationalement et s’adressent publiquement au devenir des sociétés.

Maxence Grangeot is an enthusiastic architect. His personal interests question the future of contemporary societies, notably through technology, energy, consumption and affordable architecture. He is determined to bring current public habits and groundbreaking industries to their ultimate potential. Maxence worked at OMA in Rotterdam and in various Japanese offices including Junya Ishigami, Akihisa Hirata in Tokyo, and recently Sou Fujimoto in Paris. He studied in Switzerland at EPFL and in Canada at UdeM, and took active positions in the laboratories of ALICE, CNPA and the SUBlab lead by Dominique Perrault. He professionally participated on a great variety of projects at different scales, from exhibition to masterplans, through universities, headquarters, museum, cultural spaces, capsule hotels, urban strategies, mixed use projects and an integrated resort. His personal projects were internationally awarded and the publicly focus on the future of societies.