FAV 2020     -      Editions précédentes    -    A propos     -     Scolaire      -    Publications             


L’EFFET BOULE DE NEIGE
Collectif Archicool - Marion Lacroix & Stefano Cerolini & Amalia Gutierrez & Minh Nguyen & Damiano Carminati
Toulouse // France

ARCHICOOL COLLECTIF est un collectif d’architectes – ingénieurs – constructeurs, toulousains d’adoption, désireux de partager des expériences, inventer de nouveaux usages, créer l’évènement. Marion Lacroix diplômée de l’ENSA de Toulouse en 2010 et en arts du spectacle à l’Université de Toulouse-Le Mirail, expériences universitaires au Portugal. Stefano Cerolini diplômé en ingénierie-architecture à l’Università Politecnica delle Marche en 2009, expériences professionnelles au Portugal et en Belgique. Amalia Gutierrez diplômée de l’ETSAM de Madrid en 2009. Minh Nguyen diplômé en architecture en 2009, expériences professionnelles dans la mécanique de compétition (moto GP). Damiano Carminati diplômé en architecture au Politecnico di Milano en 2008, expériences universitaires à l’ENSA Toulouse. Notre architecture est riche de ces multiples influences et invite chaque spectateur à interAGIR avec elle.

ARCHICOOL COLLECTIF is a collective of architects – engineers – manufacturers, all living in Toulouse, willing to share experiences, to invent new uses, create the event. Marion Lacroix graduated at the ENSA Toulouse in 2010 and performing arts at the University of Toulouse-Le Mirail, academic experiences in Portugal. Stefano Cerolini graduated in architecture engineering at the Università Politecnica delle Marche in 2009, professional experiences in Portugal and Belgium. Amalia Gutierrez graduated at ETSAM Madrid 2009. Minh Nguyen graduated in architecture in 2009, professional experience in the mechanics of racing (Moto GP). Damiano Carminati graduated in architecture at the Politecnico di Milano in 2008. Our architecture is rich in these multiple influences and invites each viewer to interact with it.


Qui se souvient de Paul Valéry traversant cette cour un manuscrit sous le bras ? L’effet boule de neige met pourtant en scène cette mécanique du souvenir telle qu’elle fut décrite par le poète alors qu’il habitait l’hôtel Audessan. L’installation propose tout d’abord à chacun de se plonger dans sa bulle à travers cet élément de géométrie pure qu’est la sphère et qui invoque tout à la fois la boule de neige, que l’on agite à l’occasion comme si l’on cherchait à dépoussiérer notre mémoire, et la boule de cristal, où se dessine l’avenir. Le « temps intermédiaire », « discontinu » entre le « voir actuel » et le « voir souvenir » est ici symbolisé par un système de pompes reliées au cœur du dispositif qui invitent le spectateur à souffler sur l’épaisse couche de neige pour dévoiler de façon éphémère la pile des souvenirs déposés là par tout un chacun.

Who remembers Paul Valery through this courtyard a manuscript under his arm? The snowball effect is yet at this stage mechanical memory as it was described by the poet when he lived in the hotel Audessan. The installation propose first to dive into each of her bubble through the element of pure geometry sphere and what invokes both the snowball, which stirred occasionally as if you wanted to dust off our memory, and the crystal ball, where does the future. The « lap », « batch » between the « current view » and «view memory » is here represented by a system of pumps connected at the heart of which invite the spectator to blow on a thick layer of snow to unveil how fleeting memories stack deposited there by everyone.