FAV 2020     -      Editions précédentes    -    A propos     -     Scolaire      -    Publications             


Ecole de San Sebastian
Tomber Dans Le Ciel
San Sebastian // Espagne

La proposition "Tomber dans le ciel", conçue pour la cour de l'Hôtel des Tresoriers de la Bourse à l'occasion du “Festival des Architectures Vives” de Montpellier, a été réalisée par des étudiants de la 5ème année de l'Ecole d'Architecture de Saint-Sébastien, dans le cadre des sujets d'Architecture du paysage et du Laboratoire expérimental de conception architecturale, enseignés par les professeurs Mario Sangalli et Iñigo de Viar, respectivement. Regroupés en équipes de 4 personnes, les étudiants ont développé 15 solutions dont une exposition a été organisée à l'école. Un jury invité a sélectionné 4 propositions finalistes, parmi lesquelles les étudiants ont choisi l'intervention gagnante. À partir de ce moment-là, tous les étudiants ont travaillé dans le développement du projet, organisés dans des équipes de travail entre lesquelles les différents aspects à développer ont été distribués, fournissant des solutions dans un travail communautaire.

The "Fall into the Sky" proposal, designed for the courtyard of the Hôtel des Tresoriers de la Bourse on the occasion of the “Festival des Architectures Vives” de Montpellier, has been carried out by students of the 5th year of the School of Architecture of San Sebastian, as part of the subjects of Landscape Architecture and Architectural Design Experimental Lab, taught by professors Mario Sangalli and Iñigo de Viar, respectively. Grouped in teams of 4 people, the students developed a total of 15 solutions, with which an exhibition was set up at the school. A guest jur selected 4 finalist proposals, among which the winning intervention was chosen by the students. From that moment, all the students have worked in the development of the project, being organized in work-teams to approach the different aspects to be developed, providing solutions in a community work.



En jouant avec la perception du visiteur, le projet transforme les limites afin de suggérer qu'entrer dans la cour signifie entrer dans une autre dimension. Le concept est souligné par l'idée de seuil et d'intrusion dans un limite. Ceci est matérialisé par le symbole le plus évident qu'est la porte, afin que les visiteurs prennent conscience d'entrer dans un espace privé et intime, les caractéristiques intrinsèques d'une cour. Lorsque vous regardez dans le miroir, vous voyez une perspective déformée de la cour qui vous rend encore plus attentif, ce qui vous oblige à découvrir l'espace d'une autre manière, en regardant les façades, vous rendant conscient des environs. L'émotion est associée, dans notre proposition, à l'effet du vertige qui apporte la sensation de risque de tomber dans le ciel. En outre, l'effet du miroir accentue les proportions étroites du patio et le sentiment d'être dans un espace vide.

Playing with the perception of the visitor, the project transforms the boundaries so that entering the courtyard suggests entering another dimension. The concept is emphasized by the idea of threshold and trespassing a limit. This is materialized by the most obvious symbol, the door, so that visitors become aware of entering a private and intimate space, the intrinsic characteristics of a patio. When looking into the mirror, you see a distorted perspective of the courtyard that makes you even more observant, forcing you to discover the space in another way, looking at the facades, making you concious about the surrounding. Emotion is associated, in our proposal, with the effect of vertigo that brings the sensation of risk of falling into the sky. In addition the effect of the mirror accentuates the narrow proportions of the patio and the feeling of being in an empty space.