FAV 2020     -      Editions précédentes    -    A propos     -     Scolaire      -    Publications             


TARDIS
MITNICK RODDIER HICKS - Keith MITNICK & Mireille RODDIER & Steward HICKS
Michigan // Etats-Unis


Ce projet inverse l’intérieur de l’extérieur et vice-versa en proposant une vue panoramique de 360 degrés depuis le centre de la cour de la Maison Heildelberg. Une toile suspendue à une monture elliptique peut–être lue de l’extérieur et de l’intérieur, en tant qu’image et texte. La toile semi transparente, vue de l’intérieur, produit l’expérience d’un espace qui dépasse les limites physiques de la cour : un extérieur à l’intérieur de la cour. Vu de l’extérieur de l’ellipse, cet emblème domestique se situe paradoxalement dehors, en prise aux éléments : un intérieur à l’extérieur. L’image représentée sur la toile en contient déjà une autre, une image dans une image. Ces deux premières itérations ont été prises du même point de vue, au milieu d’un pont, d’une voie ferrée, en anamorphose. L’idée conceptuelle est d’accumuler les locaux de l’installation dans l’image même. La prochaine version comprendra les façades de la maison Heidelberg dans la prise de vue panoramique. Comme les anneaux d’un arbre coupé, le panorama s’élargissant comprendra sa propre histoire, avec de nouveaux contextes et de nouvelles variations à chaque exposition.

This project inverts inside and outside by introducing a vast panoramic view into the confines of the Maison Heidleberg courtyard. A single elliptical curtain appears to hang from the sky and can be read, as both image and text, from both sides. The semitransparent screen produces a perceptual experience of an interior that exceeds the physical boundaries of the walls that contain it. The image is compounded, a picture of another picture within a picture, to create visual and conceptual layers that accumulate with each version of the installation. The next iteration will include images of the Montpellier courtyard itself as part of the ensemble of views that comprise the work. Like the annual rings that appear in the cross-section of a tree, the growing panorama accrues new contexts and new variations.