FAV 2020-2021     -      Editions précédentes    -    A propos     -     Scolaire      -    Publications             


Soleil des jardins
Soto Antunez Isabel & Gonzalez Gracia Elena

Pantin // France / Séville // Espagne
Nous nous sommes rencontrées lors de notre première année en école d’architecture à Séville (Espagne) il y a dix ans. Depuis, notre amitié et notre passion par l’architecture nous a amené à collaborer sur plusieurs projets, le FAV étant notre plus grand défi pour 2020.
Architecte diplômée de l’ETSA de Séville, Elena concilie son activité de recherche à l’Université de Séville avec son travail en tant qu’architecte au sein des différents agences d’architecture en Espagne.

Isabel, architecte (ENSA Paris-Malaquais) et ingénieure des bâtiments (Université de Grenade), habite en France depuis 2011. Elle a travaillée avec des architectes de renommé international comme Kengo Kuma et Renzo Piano. Aujourd’hui Isabel lance son agence où elle réfléchit à une architecture plus sensible et émotionnelle et enseigne en même temps à l’Ecole des Ponts ParisTech.



We have met during our first year at the Architectural School of Sevilla (Spain) ten years ago. After that, our friendship and our passion about architecture brought us to collaborate in different projects, the FAV is our biggest challenge for 2020.
Architect graduated from the ETSA of Sevilla, Elena combines her research activity at the University of Sevilla with her work as a young architect collaborating with different architecture practices.

Isabel, architect (ENSA Paris-Malaquais) and building engineer (University of Granada), live in France since 2011. She has worked with international famous architects as Kengo Kuma and Renzo Piano. Nowadays, she starts her own practice where she thinks about a more sensitive and emotional architecture and she teaches at the same time at the Ecole des Ponts ParisTech.


Soleil des jardins est un jeu de mots. Elle évoque le tournesol qui cherche toujours la lumière. Notre installation cherche à faire du visiteur son élément activateur. Toutes les fleurs lui observent pendant toute sa traversée, c’est lui le véritable soleil du jardin.

Nous avons voulu traiter la transition d’une façon plus sensible et en étroite relation avec l’expérience de l’espace parcouru.

La cour Hortoles, propose elle-même, une transition entre la ville accélérée à l’extérieur et la lenteur, ce temps qui paraît s’arrêter, à l’intérieur de cet espace.

Soleil de jardins propose un chemin à parcourir dans un lieu où le temps paraît s’arrêter et le flâneur peut se questionner à propos de la place de l’homme, la nature et l’artifice.

Ainsi, nous avons conçu 300 pièces céramiques avec des méthodes hybrides de conception (digitale & manuelle) qui ont été ensuite construites artisanalement avec des méthodes traditionnels de fabrication par l’artiste céramiste Raquel Eidem, paraissent en apparence identiques, mais elles sont toutes uniques et différentes si on regarde de près.

Dans un monde où la production en masse et la vitesse sont encore très importantes, nous voulons inviter le visiteur à regarder de près, à se questionner sur l’importance de l’histoire, de l’art et de l’artisanat qui cohabitent ici tout comme le passé, présent et futur.




Soleil des jardins is a word game. It bring to mind the sunflower that always turns towards the sunlight. The visitor is its activating element.  All the flowers are looking to him during all his journey across the field of sunflowers. He is the real sun of the courtyard.

We wished to cover the transition in a more sensitive way and in close conjunction with the experience of the traveled space.

The Hortoles courtyard, itself, offers a transition between the accelerated city outside and the slowness, the time that seems to stop, inside this space.

Soleil des jardins offers a path to travel in a place where time seems to stop and the visitor can wonder himself about the place of human being, nature and artifice.

Thus, we have conceived 300 ceramic pieces with hybrid methods (digital & manual), handcrafted later with traditional manufacturing methods by the artist Raquel Eidem, seems to be identical in appearance, but they are all unique and different if we look closely.

In a world where mass-production and speediness are still truly present, we want to invite the visitor to look closely, to question the importance of the history, art and craftsmanship that coexist here, just like the past, present and future.