FAV 2020     -      Editions précédentes    -    A propos     -     Scolaire      -    Publications             


SI TU VEUX JE DANSE
Florence BALESTRIERI & Carmen VAZQUEZ MORENO
Montpellier // France

Florence Balestrieri et Carmen Vazquez Moreno composent cette équipe de jeunes architectes. Nous nous sommes rencontrées lors de notre dernière expérience professionnelle au sein de l’agence d’architecture Jean-Pierre Duval à Nîmes. Coup de cœur respectif lors du travail d’équipe sur un concours, la participation au FAV fut une autre occasion de collaborer ensemble sur un nouveau projet. Nos formations respectives dans les écoles d’architecture de Grenoble et de Grenade en Espagne, nous apportent deux apprentissages différents de l’architecture pour une même passion. Nos échanges universitaires, à Rome et à Nantes, nous ont ouvert l’esprit sur le monde, l’art, l’histoire et l’architecture. Aujourd’hui cela aboutit à une vision commune de la manière d’aborder un projet, de penser la représentation, de travailler tout simplement. Cette installation éphémère, nous a permis de nous exprimer de manière indépendante sur un premier projet qui pourrait être le départ d’une future collaboration.

Florence Balestrieri and Carmen Vazquez Moreno make up this team of young architects. We met each other during our last professional experience in the architecture agency Jean-Pierre Duval located in Nîmes.
After an amazing period working together for an architectural competition, the participation in FAV came as an exceptional opportunity to collaborate again on a new project. Our respective formations in Grenoble’s and Granada’s (Spain) schools of architecture, provide us two different approaches within the same passion. Our academic exchanges in Rome and Nantes, have broadened our perspectives about the globe, the art, the history and the architecture. Today, that leads us to a common share vision of the architecture, in terms of dealing with a project, imagining the representation or just working. This ephemeral installation has enabled us to express ourselves independently through a first project that could be the beginning of a future collaboration.

Traverser un rideau, entrer dans un espace inconnu, susciter l’imaginaire du public attiré par une musique à découvrir un lieu, telles sont les envies du projet «si tu veux je danse». La sensualité est ici exprimée par la mise en exergue des sens, afin de mettre le visiteur en émoi. Le visiteur passe un rideau, qui sert de rupture entre l’espace de la rue et le lieu révélé. Il avance dans un lieu chaleureux, tamisé de rouge par une toile suspendue. Le patio se retrouve immergé de cette couleur sensuelle, les murs sont le décor. Dans la cour, une musique flamenco s’élève et attire les passants. Au centre de celle-ci, un danseur évoqué par une silhouette à peine définit, habite le lieu et danse par le passage des curieux. La sensualité est ici suggérée par un projet qui s’inspire de l’art du spectacle avec la mise en scène du lieu et du corps.

Crossing a curtain, coming into an unknown place, stimulating the audience´s imagination attracted to discover a place by a piece of music. This is the aim of « if you want, i dance »´s project. The sensuality is here expressed by the senses involved in the place with the aim of keeping the visitor´s eagerness. The visitor crosses a curtain, which is, in turn, a break between the street and the disclosed place. He moves towards a warm place, turned in red by a piece of fabric hanging. The patio is immersed in this sensual colour, the walls make up the decoration. Inside the patio, flamenco music is playing attracting the visitors. In the middle, a dancer evoked by a hardly defined silhouette, inhabits the place for the enjoyment of courious onlookers. The sensuality is suggested by a project inspired from the performance´s art through the exposure of place and body.