FAV 2020-2021     -      Editions précédentes    -    A propos     -     Scolaire      -    Publications             


Sable y est
Ariane Francescato et Julien Pinard

Paris / Charenton-le-Pont // France

L’innovation architecturale ne réside pas selon Ariane Francescato et Julien Pinard dans l’invention de quelque chose de nouveau mais avant tout dans le renouvèlement de l’existant. Réinterpréter leur projet du FAV 2009 leur est alors apparu comme une évidence. Ré-interroger ses qualités et ses faiblesses est pour eux une façon d’innover avec justesse. Des cônes de sable étaient disposés aléatoirement sur un sol en caoutchouc noir. Durant l’installation, le sol a pris une importance capitale. Pour cette onzième édition, « Innover », ils proposent d’inverser la matérialité du sol et des cônes. Une intervention minimale ayant un effet maximal. Ce renversement de matérialité leur permet de modifier la forme, la disposition, la technique et ainsi aborder le thème dans sa globalité. Les cônes, beaucoup plus grands, noir et brillants reposent au milieu de la cour sur un sol de sable, effacé mais insolite. La variation d’échelle modifie les usages et la pratique du lieu, les passants circulent entre les cônes qui les surplombent. Cette nuance déroutante crée un imaginaire complètement différent de celui qui avait marqué la cour six ans auparavant.

According to they, architectural innovation doesn’t reside in inventing something new but primarily in the renewal of the existing. Reinterpreting their project FAV 2009 their then appeared as an evidence. Re-examine its strengths and weaknesses is a way for they to innovate correctly. Sand cones were placed randomly on a black rubber floor. During installation, the floor has become crucial. For this eleventh edition, «Innovation», we propose to reverse the materiality of the floor and the cones. Less, for more. This invertion of materiality enable to change the shape, the placement, technique and broach the subject in its entirety. The cones, much larger, black and shiny lies in the middle of the course on a floor of sand, modest but unusual. The scale variation changes the use and the practice of the place, the users walk between the cones above them. This disconcerting shade creates an imaginary completely different from the first installation six years ago.






Leur rencontre pour une installation au Festival des Jardins de Métis en 2014, au Canada au sein de l’agence Atelier Barda a révélé une réelle complicité entre eux dans la conception architecturale. L’un designer diplômé de l’ESAD d’Orléans et l’autre architecte diplômé de l’ENSA de Grenoble, ils remportent un mois après le concours pour un banc public à Montréal, avant leurs retours respectifs en France. Leurs retrouvailles à Paris leur ont offert des opportunités pour cultiver la différence des deux différents parcours, leur âge, et leur profession pour expérimenter une méthodologie sensible et un regard complémentaire leur permettant de se questionner différemment sur ce qui les entoure. La cohérence au contexte, social, paysager, historique, culturel nous est primordiale. Ils aiment, ensemble ou séparément, concrétiser leurs convictions, en participant à des réalisations à échelle un, tant en tant que concepteur que constructeur, artisan, afin de maitriser le projet dans sa globalité.

Their meeting for an installation at Reford Gardens Festival in 2014, in Canada within the agency Atelier Barda revealed a real complicity between them in architectural design. One of us designer graduated from the ESAD of Orleans and the other architect graduated from ENSA Grenoble, they win one month after the competition for a public bench in Montreal before our respective returns in France. Their reunion in Paris offered them more opportunities to grow unlike our courses, their ages and their professions to experience a significant methodology and complementary view allowing them to question ourselves differently on around their. The coherence of the context, social, landscape, historical, cultural them is essential. They love, together or separately, implement these convictions, participating in installation, both as a designer as a builder, craftsman, in order to control the whole project.