FAV 2023     -      Editions précédentes    -    A propos     -     Scolaire      -    Publications  -   Collaborations  -  MedI-FAV         


SOUFFLE
HOLD UP ARCHITECTURE - R.Bardin & G. Jounet
Paris // France

Profondément imprégnés par leurs expériences respectives à l’étranger, de l’Amérique Latine à l’Asie Orientale, Rémy Bardin et Guillaume Jounet fondent, fin 2010, l’agence Holdup tournée vers l’échange culturel. Leur collaboration tend à explorer de nouveaux territoires, à la croisée de multiples disciplines. En s’affranchissant des idées préconçues, leur pratique trouve en l’architecture un vecteur tangible de communication et de dialogue. Holdup développe aujourd’hui ses premiers projets au Chili, au Japon, en Norvège et au Royaume-Uni.

Genuinely imbued with experiences abroad in their respective backgrounds, from Latin America to Eastern Asia, Remy Bardin and Guillaume Jounet establish in late 2010 their own office Holdup determinedly foreign exchange-oriented. Their growing collaboration tend to explore new territories through a multidisciplinary approach. Freed from preconceptions, their practice turns architecture into a tangible mean of communication to set dialog. Holdup early works are developed in Chile, Japan, Norway and United-Kingdom.


Comme tombé du ciel, SOUFFLE s’installe accidentellement dans la cour du somptueux hôtel des Trésoriers de France. La collision entre cet objet étranger et " l’espace d’exposition " cause une situation d’impermanence et de déséquilibre. Toute personne susceptible d’apprivoiser l’installation trouvera en son sein un refuge privilégié, étrange croisement d’un confessionnal et d’une cabine de téléportation. Le visiteur, préalablement déchaussé, appréhende l’espace comme un jardin paisible, dans lequel un rocher démesuré se serait introduit. En décrivant un chemin de ronde, il finit par découvrir une brèche par laquelle il peut s’introduire dans les entrailles du bloc. A son étonnement, l’environnement interne " cotonneux " lui semble bien moins hostile. Une fois à son aise, il remarque un microphone suspendu qui suggère de souffler ou d’émettre des sons dans sa direction. Le visiteur s’il le souhaite peut alors influencer les éléments atmosphériques projetés au plafond.

As fallen from sky, heaven, SOUFFLE, “BREATH” accidentally goes into the courtyard of the sumptuous “hôtel”, building of “Trésoriers de France” The collision between this strange object and the "exhibition’s space" causes a state of impermanence and imbalance. Anyone who can tame the installation will find within a reassuring refuge, a strange cross between a confessional and a teleportation cabin.
The visitor without shoes, captures the space as a peaceful garden, where a strange rock would have introduced itself excessively. Describing a walkway, he finally discovered a gap, a window through which he can get into the womb of the block, the rock.
Surprising, the interior environment "fluffy" seems less hostile. Once at ease, he notices a microphone suspended suggesting blowing or making sounds. The visitor if it wishes may make influence the atmospheric elements projected on the ceiling.