FAV 2020-2021     -      Editions précédentes    -    A propos     -     Scolaire      -    Publications             


Paradigmes
Judith Chatain, Gabrielle Doublet et Audrey Farinole

Paris / Maisons-Alfort // France
La compréhension et la tolérance se nourrissent de l’échange, de la communication et du partage. Ouverte et découverte à l’occasion du Festival des Architectures Vives, la cour d’ordinaire lieu de passage est un lieu de sociabilité privilégié et l’endroit idéal pour tenter de développer la communication. Telle une bibliothèque à ciel ouvert, l’installation se compose de multiples moulins entre lesquels le visiteur peut déambuler, inscrire ses pensées en prenant le temps de la réflexion, du partage, de la transmission et contempler celles d’autrui. L’expérience se conclut par la mise en mouvement des moulins donnant vie à la parole inscrite en la répandant dans les airs. Cette mise en mouvement est accompagnée de sonorités variées. Le dispositif détourne un objet spirituel pour en faire un générateur de pensées optimistes. Un nouveau paradigme.

Understanding and tolerance are fed by exchange, communication and sharing. During the Festival des Architectures Vives, the courtyard is open to everyone.
Usually passed by, it here becomes a place to develop sociability and communication between people. The courtyard likewise becomes an open air library; the visitor can walk through an installation of scrolls. They can write their thoughts on the scrolls, taking time for reflection, sharing and transmission, and may contemplate those of others. Once a message is written, it can be brought to life by setting the scroll in motion, spreading the words through the air. The installation changes a spiritual object into a generator of optimistic thoughts. A new paradigm is born.




Leur collaboration remonte à l’Ecole d’architecture de Paris Val de Seine où elles étaient dans le même atelier. De manière paradoxale, c’est un peu leur passion commune, la musique, qui les ont rapprochées et amenées à partager le regard qu’elles portaient sur l’architecture, enrichi de nombreux séjours à l’étranger. Elles ont alors décidé de mettre en commun leurs expériences professionnelles et de travailler en parallèle plusieurs concours ensemble. C’est ainsi qu’elles ont pu développer une sensibilité particulière au service d’un langage mettant en lumière l’attention portée au contexte, aux usages et plus particulièrement à l’interaction que l’architecture permet de créer avec autrui. Le FAV a été pour elles l’occasion de se retrouver autour d’une table, de concevoir et d’innover sur un projet à petite échelle, leur permettant d’allier ludique et poésie tout en racontant une histoire

Their collaboration dates back to the architecture school of Paris Val de Seine where they studied together. Oddly enough though, it's their shared passion for music that brought them together and inspired they shared vision of architecture, enhanced by numerous trips abroad. Their have decided to merge our professional experiences and to work on different bids or competitions as a team.
This is how there are were able to develop a particular sensitivity with an emphasis put on context, function, and more specifically on the interaction that architecture enables to create with others.
The FAV was an opportunity for their to gather around a table, to design, and to innovate on a small scale project, allowing us to combine pleasure, fun and poetry all while telling a story that is to be experienced by the visitor.