FAV 2023     -      Editions précédentes    -    A propos     -     Scolaire      -    Publications  -   Collaborations  -  MedI-FAV         


PAYSAGE EN SUSPENS
BoON Architecture - mock up

Bouchard Jean-Nicolas, Thibeaudeau Hugo, Thibaudeau Thierry, Bradette Julie, Véronique Côté

Quebec // Canada

L’équipe de Atelier Mock/up + BoON Architecture sont deux pratiques émergeantes et originaire de la ville de Québec au Canada.

BoON Architecture fonde sa pratique sur l’architecture écologique et durable. Depuis ses débuts, l’atelier a réalisé des chalets en nature, des habitations urbaines, des espaces publics et des installations. L’intégration sensible des projets dans le paysage naturel est le point d’ancrage de chacune des conceptions de l’atelier.

Fondé par le duo Véronique Côté et Hugo Thibaudeau, l’Atelier Mock/up se spécialise dans la fabrication numérique en architecture. Ils collaborent avec plusieurs architectes, en leur offrant un service d’accompagnement paramétrique et de fabrication numérique en plus de réaliser leurs propres installations créatives.

Ensemble, les deux ateliers ont réalisé plusieurs projets d’installations où ils explorent les frontières des nouveaux outils de fabrication numérique et leur apport à une conception architecturale contemporaine.




Atelier Mock/up + BoON Architecture are two emergent practices from Quebec city, Canada.

BoON Architecture work revolves around ecology and sustainability. Since its beginning, the studio has designed a wide range of projects such as nature retreat, urban houses, public spaces and architectural installations. The sensible integration of a project in its landscape and context is the creative anchor of each architectural work.

Founded by the duo Véronique Côté and Hugo Thibaudeau, Atelier Mock/up specializes in digital fabrication in architecture. They have collaborated with many architectural practices by offering their knowledge in computational parametric design as well as making their own creative installations.

Together, the two studios have realized many projects exploring how the new fabrication tools can push forward quality and expression in the creation of contemporary architecture.





Depuis la nuit des temps, les paysages nous habitent et nous transportent. Tels de vastes tableaux vivants, leur beauté fragile et éphémère nous émerveille et cultive notre curiosité à découvrir le monde. Aujourd’hui, il devient possible en quelques clics d’explorer les endroits les plus hostiles et reculés de notre planète, que ce soit depuis les sommets enneigés jusqu’aux vallées océaniques les plus profondes. Les technologies et la haute définition repoussent ainsi à de nouvelles limites l’exploration de notre globe. Notre rapport au paysage en est donc altéré, voire dématérialisé, tout comme notre rapport au monde. Entre physique et virtuel, Paysage en suspens propose l’expérience d’un paysage abstrait et éclaté, conçu à partir d’un seul paramètre : pouvoir loger dans un compartiment à bagage.


Cette installation compte 1 500 vignettes superposées en 12 plans qui sont altérées à l’aide d’outils de fabrication numérique. Émergeant d’un volume compact de la taille d’un bagage, l’installation se déploie et se dématérialise pour créer une richesse d’expériences et d’impressions qui naissent de la fluctuation entre espace et matière. La superposition de 12 plans-paysages fait apparaître une nouvelle dimension impermanente, seulement visible depuis le mouvement autour et à travers l’installation.


Since the dawn of time, landscapes have moved us. As vast living canvas, their fragile and ephemeral beauty have amazed and cultivated our curiosity to discover the world. Today, it is possible within a few clics, to explore the most remote and hostile places of our planet, from the highest peaks to the deepest oceans valleys. Technologies and high definition thus push the exploration of our globe to new limits. Our connection to the landscape is therefore altered, even dematerialized, as is our connection to the world. Between physical and virtual, Paysage en suspens or “Suspended landscape” offers the experience of an abstract and fragmented landscape, designed from a single parameter: being able to fit in a luggage compartment.

This installation consists of 1 500 slides assembled in 12 planes and altered using digital fabrication tools. Emerging from a compact volume that is the size of a standard luggage, the installation unfolds and dematerializes to create a wealth of experiences and impressions that arise from the fluctuation between space and matter. The superposition of 12 “landscapes” plans reveals a new impermanent dimension, only visible from the movement around and through the installation.