FAV 2020-2021     -      Editions précédentes    -    A propos     -     Scolaire      -    Publications             


ONDE SENSUELLE
Alexandre ARCENS & Marion MOUSTEY
Montpellier / Paris // France

Convaincue que la pratique du métier d’architecte ne peut se faire sans une certaine ouverture vers différents champs disciplinaires, l'équipe formée par Marion Moustey et Alexandre Arcens cherche à explorer l'architecture à travers des regards multiples. C'est avec la même ambition que tous deux abordent leurs études au sein de L'école Nationale Supérieure d'Architecture de Montpellier. Enrichis d'expériences individuelles variées acquises au cours de la participation à divers concours et workshops internationaux, ils entreprennent leurs diplômes respectifs à L'école Nationale Supérieure d'Architecture de Montpellier pour l'une, à l'Arkitektskolen Aarhus du Danemark pour l'autre. Cet intérêt commun pour le métissage des domaines d'étude et le travail à échelles variées fait qu'ils abordent l'architecture avec une certaine sensibilité.


Convinced that the practice of an architect cannot be without a certain openness to different fields, the team formed by Marion Moustey and Alexandre Arcens seeks to explore architecture through multiple eyes.It is with the same ambition that both approach their studies in the Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Montpellier. Enriched by individual experiences acquired through the participation in various international competitions and workshops, they undertake their degrees at the Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Montpellier for one, the Arkitektskolen Aarhus Denmark for other. This common interest in the mixing of areas of studies and the work at various scales makes them approach architecture with a guenuine sensitivity.

“Ce n’est pas l’angle qui m’attire. Ni la ligne droite, dure, inflexible. Ce qui m’attire, c’est la courbe sensuelle que l’on trouve dans le corps de la femme parfaite.”Oscar Niemeyer.
Implantée sur le port de La Grande Motte, l’installation fait face à la mer, elle guide le regard vers l’horizon tout en rappelant les courbes du corps féminin. Quel matériau choisir si ce n’est celui de la dentelle, évocatrice voluptueuse de l’éveil des sens ? Les sphères, toutes de broderie vêtues, ouvrent un dialogue entre le plein et vide. En effet, la texture de la dentelle crée un jeu d’ombre et de lumière. Appliquée sur des sphères flottantes, elle offre des reflets tout en rondeur sur l’eau. L’Onde sensuelle joue avec l’eau, sans jamais la toucher, elle l’effleure, s’en éloigne. Tel un instant magique, le caractère éphémère de l’installation évoque une vague que l’on ne peut retenir.

"It is not the right angle that attracts me, nor the straight line, hard and inflexible, created by man. What attracts me is the free and sensual curve that I find in the body of the beloved woman." Oscar Niemeyer
Set on the harbor of La Grande Motte, the installation faces the sea. It guides the look towards the horizon while reminding the curves of the female body. Which material to choose if not the lace, voluptuous and evocative of the senses ? The spheres, dressed in embroidery, open a dialogue between full and void. Indeed, the texture of the lace creates a game of shadow and light. Applied on floating spheres, it offers roundness reflexions on the water.
The Sensual Wave plays with water, without ever touching it, brushes it, goes away from it. As a magical moment, the ephemeral character of the installation evokes a waves that we can't hold back.