FAV 2023     -      Editions précédentes    -    A propos     -     Scolaire      -    Publications  -   Collaborations  -  MedI-FAV         


MEMENTO
Nicola Lorusso & Michel Realis Luc
Milan // Italie - Vienne // Autriche

Nicola et Michele se sont rencontrés à l'université polytechnique de Milan, et c'est à travers de nombreuses collaborations qu'ils obtiennent leurs Master d'architecture à la faculté "de Architettura Civile" en 2012. Après leurs études, ils suivent des parcours différents; Nicola rejoint l'équipe de David Chipperfield à Milan alors que Michele entame sa carrière dans l'agence SHARE architects à Vienne. Même s'ils vivent dans des pays différents, leur collaboration n'a jamais cessé, ils participent ensemble à de nombreux projets et concours, de petite ou grande échelle Cette coopération combine leurs expériences personnelles et génère un mélange unique de créativité et de pragmatisme. 

Nicola and Michele met at the Politecnico in Milan, and throughout many collaborations they achieved the Master Degree in Building Architecture at the Faculty of Architettura Civile in 2012. Afterwards they started to work following different paths; Nicola joined the team of David Chipperfield Architects in Milan while Michele started to work at SHARE architects in Vienna. Although they live in different countries they have never stop working together on several projects and competitions, from the small to the large scale. This collaboration combines together their personal working experience and creates a unique mix of creativity and pragmatism.



Se refléter sur la dixième édition du Festival des Architectures Vives de Montpellier est une procédure évocatrice. Cela signifie prendre son temps pour penser et pour évaluer non plus le contenu, mais le contenant. Le festival est un développeur de différentes histoires qui, au fil des ans ont rempli les cours du coeur de Montpellier. Le même conteur, avec des contes toujours différents. Pour nous, la première étape était inévitablement une considération attentive du Temps. Un hôtel particulier, une cour intérieure, un patio, ces endroits symboliques ont été investis par un million d’enfants, 700 vélos, 90 chats, 50 ballons, une douzaine de tabourets et 9 installations. Combien de stratifications Espace-Temps pourraient être décrites de chaque petit morceau de chaque cour ! La dixième édition, dans notre concept, est une stratification des temps précédents. De même que la Camera Obscura, nous avons superposé les négatifs qui ont construit dans la mémoire collective l’image du FAV comme nous le connaissons aujourd’hui, afin de créer des corrélations potentielles entre différents moments. Les visiteurs découvriront un objet 3D sectionné, composé de tout ce que les cours ont expérimenté au long de ces neuf éditions.

Reflecting upon the Tenth Edition of the Festival des Architectures Vives in Montpellier is an evocative procedure. This means taking time to think and to evaluate not anymore the content but the container; the Festival is a developer of different stories, which over the years have filled the courtyards in the heart of Montpellier. The same storyteller with always different tales. For us the first step was inevitably a careful consideration on the Time. A private mansion, an inner courtyard, a patio, these symbolic places were crossed from 1 million children, 700 bicycles, 90 cats, 50 balls, a dozen stools and 9 installations. How many time-space stratifications could be described from every little cut of each courtyard! The Tenth Edition in our concept is a stratification of the previous times. Likewise the Camera Obscura we have layered the negatives that have built in the collective memory the picture of FAV as we know it today, so to create potential interrelationships between different times. The visitors will experience a three-dimensional sectioned object made of everything that courtyards have experimented along the nine editions.

©photoarchitecture