FAV 2020     -      Editions précédentes    -    A propos     -     Scolaire      -    Publications             


LES ARBRES DANS L'EAU
LAPS
Paris / Lyon // France

Laps est crée en 2007 à Paris par Amélie Lengrand (architecte Dplg) et Sophie Paumelle (plasticienne). Artistes de formations complémentaires, elles déploient ensemble leurs savoirs faire pour des travaux de commande pérennes ou éphémères au service d’institutions, de marques ou d’évènements tels que: We Love Green, La Compagnie Française de l’Orient et de la Chine, Le Musée du textile de Wesserling, La Rotonde à Paris, La Médiathèque du Bourget, WAD, Nicolas Feuillate, Onitsuka Tiger, le label Ekler’o’shock, Centre Commercial (veja), Bobochoses…etc. Leurs réalisations rassemblent installations plastiques et scénographiques, décors éphémères ou pérennes, design graphique et environnemental, direction artistique. On retrouve systématiquement chez Laps un principe de création in-situ : s’avoir s’inscrire dans un environnement existant, tout en le sublimant, voilà l’ambition assumée de ce studio de création qui puise son inspiration aussi bien dans les échappées oniriques de ses fondatrices que dans l’étude approfondie des procédés et des matériaux, du plus brut au plus élaboré.

Laps was created in 2007 in Paris by Amélie Lengrand (Architect Dplg) and Sophie Paumelle ( visual artist). Both from an artistic background, they find a real complementarity in their performances. They work on developping their expertise on several projects and orders, from long-lasting to short lived installations such as institiutions, brands and labels or event agencies in Europe like : We Love Green, La Compagnie Française de l’Orient et de la Chine, Le Musée du textile de Wesserling, La Rotonde à Paris, La Médiathèque du Bourget, WAD, Nicolas Feuillate, Onitsuka Tiger, le label Ekler’o’shock, Centre Commercial (veja), Bobochoses…etc. Their creations refer to art conception and scenography as well as graphic design and art direction. Their work is always inspired by the subject and in symbiosis with its environment with its sublimisation in view. Their purpose and motivation leads them to explore a wide range of materials and experiment new processes.




La proposition « Bois Parasols » construite en bois de cagettes place Janicaud, fait écho au projet initial et ambitieux de Jean Balladur pour la Grande Motte, en révélant la symbiose de la végétation et de l’architecture, des formes organiques et géométriques. Le « Bois parasols » émerge au-dessus de l’eau du bassin, proposant un passage ombragé par le bois de cagettes tressés. Les arbres voilent la traversée de la fontaine par une nouvelle lumière. Le feuillage, symbolisé par de fines lamelles de cagettes, offre des formes douces et rondes, comme sculptées par le vent. Les ouvertures au ciel se reflètent dans l’eau et rythment la promenade aux grés de ses reflets changeants. Tout en observant la mer et son environnement le passant peut déambuler sous cette grande ombrelle de bois et observer les reflets des feuillages dans l’eau.

As an echo to Jean Balladur’s ambitious initial project at La Grande Motte we are proposing “Bois Parasols” place Janicaud, a construction made of wooden crates which will establish a symbiosis between vegetation and architecture, organic and geometrical forms. “Bois Parasols” arises above the water of the pond creating a shaded walk across the fountain thus shrouded in a new light. Thin strips of wood create a foliage of soft round shapes, letting go through fragments of sky that reflect on the surface of the water. While walking by the sea you can enjoy a walk under that big wood umbrella and admire the glitter of the leaves over the water.