FAV 2020     -      Editions précédentes    -    A propos     -     Scolaire      -    Publications             


Qui est «IN» qui est «OUT»?
Frédéric ANDRE & David CARDINAL
Nancy // France - Londres // Angleterre


Des centaines de cerceaux investissent la cour : ils couvrent le sol, se rassemblent pour former une structure. Dans cette démarche, le cerceau constitue la plus petite entité qui définit un de-dans et un de-hors: on est «IN» ou on est «OUT». Après, par manipulation, par assemblage, par accumulation, la limite entre un dedans et un dehors devient poreuse. L’accumulation rend la perception plus incertaine et génère l’INSIDE OUT: le sans dessus dessous. Sur le sol, des cerceaux sont à la disposition du public pour faire du hula hoop. La structure peut se lire comme la pétrification de l’énergie déployée pour mettre en mouvement le cerceau autour de son corps. Avec cette installation, on passe du familier au singulier: cette stratégie du détournement s’intéresse à un objet générique connu de tous, et révèle le produit dans une autre logique.

Hundreds of hula hoops invest the courtyard; they cover the ground, and gather to form a structure. Here the hula hoop constitutes the smallest entity able to define an exterior and an inside: Who is “IN”, who is “OUT”? Then after they were manipulated, assembled, the limit between, inside and outside became porous. The accumulation leaves the uncertain perception and becomes the INSIDEOUT. Visitors can take the hula hoops that were left on the ground to play with. The structure can be read as the petrifaction of energy outspread to play the hula hoop around one’s body. With this installation, we go from familiar to singular: this strategy of modifying the function of something, uses a generic object everyone knows, and reveals it in a brand new logic.