FAV 2020     -      Editions précédentes    -    A propos     -     Scolaire      -    Publications             


Anaïs Cornu, Logan Rainon et Mylène Serra
(HEXA)Gones
Lyon // France
(HEXA)Gones, ce sont trois lyonnais ayant suivi le même cursus au sein de l’Ecole d’Architecture de Lyon. Amis et maintenant collaborateurs, l’équipe d’(HEXA)Gones s’est formée par l’envie d’exprimer une architecture novatrice sous des formes variées à travers ce concours d’idée. Ces trois architectes sont attachés aux valeurs patrimoniales, culturelles et environnementales. Travaillant dans des agences différentes par leur taille et par la nature de leurs projets, ils se retrouvent ici pour proposer une installation soulignant la qualité et l’histoire du lieu. Les expériences et les sensibilités de chacun apportent à (HEXA)Gones une approche diversifiée de l'architecture se conjuguant à la passion pour les nouvelles technologies de ses membres. L'intégration de ces technologies dans leur recherche architecturale ainsi que l'envie de provoquer les rencontres et l'appropriation du lieu sont autant de thèmes chers à ces jeunes professionnels. Le retour immédiat du public sur le projet est, pour eux, une chance inestimable de questionner leur pratique de la profession.

(HEXA)Gones is a new team from Lyon, France. The team was established by three architects that began their journey as students and continued their passion as a career. They were connected through their patrimonial, cultural and sustainable values. Previously working in different architectural firms with diverse approaches in nature and structure, the (HEXA)Gones team gathered together for the “ideas contest” to share and express their vision in innovative architecture. (HEXA)Gones wish to offer an installation highlighting the quality and the history of the location. The background of each member allow a varied approach and style in architecture, underlining their interests in cutting-edge technologies. What mattered the most to these professionals was the integration of new technology into their architectural research. Furthermore, they wish to provoke a construction/connection between the subject and the location going on until a total appropriation of it. The feedback from the audience may be an invaluable opportunity to rethink the methods of practice for the team's future.





Plus qu’un simple outil, la technologie se révèle vecteur d’échanges et porteuse d’une toute nouvelle manière de pratiquer et de concevoir la ville.
Comment le matériel technologique peut-il être un outil à la création de nos futures villes ? Et comment, dans ces villes produites par la technologie, l’humain vient-il apporter sa pierre à l’édifice?
Afin d’explorer ces idées, notre conception se dessine comme une nappe d’alvéoles composée d’une multitude d’hexagones où chacun d’entre vous sera co-constructeur pour réaliser une fresque colorée. Cette interactivité se veut être une métaphore du « big data ». Nous sommes tous porteurs de données de différentes formes. L’installation est, elle, le support de la mise en commun de ces données. Les ondulations de la nappe fabriquent une nouvelle topographie à l’espace plan de la cour. Cette couche supplémentaire vient témoigner d’une nouvelle manière de concevoir la ville. Chacun de nous peut influer sur l’ensemble et s’impliquer dans sa fabrication.


Technology is more than a simple tool. It allows exchanges and a new way to experience and conceive the city.
How technology is at the core of next generation city ?
And what can be humanity's contribution on this path ?
In answer, we choose to create an interactive honeycomb shape structure, symbolising the « big data ». We all bring with us a diverse knowledge. Our structure gathers this diversity. The wave of the structure create a new topography in the flat space of the courtyard. This extra layer is a contribution to a new way of thinking the city. Each one of us can influence this whole project and get involved in its manufacture.