FAV 2020-2021     -      Editions précédentes    -    A propos     -     Scolaire      -    Publications             


EMBRUNS
Arnaud Malthieu & Amandine Romanet & Matthieu Thuillier
Limoges // France
C'est d'une surprenante soirée un mardi soir dans un bistrot déserté de Limoges que va naître une complicité pleine de sens entre trois anciens étudiants de l'école d'architecture de Clermont Ferrand. Portant leurs regards et leurs imaginaires en faire valoir, ils s’attachent à développer de nouvelles approches en mêlant les qualités d’expérimentation et les compétences pratiques des uns, aux recherches théoriques et rêveries des autres. Puisant l'inspiration dans tout ce qui les entoure, ils sont à la recherche d'une architecture de lieu, de lien et de matière. La juste mesure d’une intervention réside selon eux dans ce délicat équilibre, dans un savoir composé avec le « déjà là » pour mieux s’y inscrire. L’Intérêt de ces expérimentations ne tient pas seulement dans le résultat mais dans le processus qu’elles mettent en place, dans la relation qu’elles entretiennent avec leur milieu et les nouveaux usages qu’elles génèrent.

It was during a surprising tuesday night in an empty bar of Limoges that a complicity full of sens began between three old students from the Clermont-Ferrand’s architecture school. The group pays a close attention to the looks and the imaginaries, they place great importance on developing a new approach that links quality of experimentation and practical skills of one, and research and daydream of the other. Drawing inspiration in everything that is all around them, they look for an architecture made of place, link and matter. The balanced way of an intervention is in a delicate balance, a knowledge of the «already here» to improve the integration. The interest of this experimentations is not only in the result but also in the process they put in place, in the relation they shared with the context and the news uses they create.



Les pyramides emblématiques du paysage de la grande Motte ont permis de discipliner les grands vents, ne les laissant entrer dans la ville que délestés de leur sel et distrait de leur violence. C’est sous cette condition qu’a pu émerger un monde végétal protégé et sécurisé, à l’abri grâce à l’écran immobile des bâtiments. Ces embruns constituent aujourd’hui une trace invisible de l’histoire de la ville, une de ses fondations imperceptibles. Inspirée par le lieu dans lequel elle prend place et l’imaginaire lié au vent, l’oeuvre s’implante sur un quai en relation directe avec l’horizon et la mer. « Embruns », objet coloré à l’apparence naïve produit des nuages de bulles qui par leurs présences viennent attirer le regard sur l’histoire commune et partagée du lieu, le temps d’un instant. L’air s’engouffre dans l’installation, une fois le seuil passé, le savon emprisonne l’air le temps d’un instant. Éphémère et magique la bulle se fait emportée par le vent.

The iconic pyramids of « La Grande Motte » landscape have allowed to discipline winds, leaving the entrance in the city relieved from their salt and distracted from their violence. It is only with this condition that emerge a vegetable wolrd protected and secured, sheltered through a fixed screen buildings. Today this sea sprays constituting the invisible trace of the town’s history, one of his imperceptible foundations. Inspired by the place in which it takes place and imaginary linked to the wind, the work is implanted on a dock in direct relation with the horizon and the sea. «Embruns» colored object seemingly naive products bubbles clouds which by their presence come to attract the look on the shared history of the place, only for a moment. The air rushes into the installation, once past the threshold, soap imprisone the air for a moment. Ephemeral and magical the bubble soap go away thanks to the wind.