FAV 2020-2021     -      Editions précédentes    -    A propos     -     Scolaire      -    Publications             


CUMULUS
Anais OUTURQUIN & Cécile MEERSMAN
Paris // France

C'est en 2006 que commence une belle histoire d’amitié lorsque nous nous rencontrons par hasard dans les couloirs de l'école d'architecture de Versailles. Dès les premières années, nous avons l'occasion de travailler ensemble et d'échanger, par ce biais, idées et points de vue architecturaux. En 2011 nous nous éloignons pour quelques temps afin de découvrir d'autres horizons : Cécile part poursuivre ses études à Athènes et Anaïs change d'école pour effectuer son master à Paris-Malaquais. Cette période contribue à affiner notre propre démarche, notamment grâce à de nombreuses rencontres avec des étudiants, praticiens et professeurs, dans le domaine de l'architecture mais aussi de l'ingénierie, du paysage, de l'art contemporain, de la photographie et de la recherche. Fortes de nos parcours distincts, de nos expériences variées, nous essayons de nous enrichir l'une l'autre et de pousser la réflexion toujours plus loin.


In 2006 begins a beautiful story of friendship when we meet by chance in the corridors of the school of architecture of Versailles. As soon as the early years, we have the opportunity to work together and share, through this, ideas and points of view on architecture. In 2011 we move away for some time to discover other horizons : Cécile decides to continue her studies abroad in Athens and Anaïs changes of school to pursue her master's degree in Paris-Malaquais . This period helps to refine our own approach , thanks to numerous meetings with students, teachers and practitioners in the field of architecture, but also engineering , landscape , contemporary art , photography and research. Backed by our distinct paths , our varied experiences , we try to enrich each other and encourage further thinking.


Quoi de plus sensuel qu’un frôlement inattendu, des chatouilles soudaines qui nous parviennent et nous englobent, qui nous caressent le bras, la nuque, nous effleurent le nez ? Le projet tire partie de la matérialité même de la plume qui, légère, virevoltante, et parfois piquante, révèle lorsqu’elle les touche les corps et l’architecture. L'installation fonctionne comme amplificateur d’espace, en montrant l’invisible : le flux visqueux de l’air, les corps qui passent, et l’architecture qui demeure. Or, qu’est ce que la sensualité si ce n’est le rapport aux corps, à la matière, au toucher ? Le rideau de voluptés ainsi mis en place laisse apparaître des silhouettes furtives, entre rêve et réalité. L’expérience sensorielle qui a lieu nous fait alors perdre tout repère : au fur et à mesure que l’on s’enfonce dans le gouffre duveteux, qui peut encore définir le Nord, le Sud, ou l'entrée qu'il a emprunté ? Et c’est à ce moment précis que le visiteur est le plus à même de profiter pleinement de la sensualité architecturale, loin de tout réflexe intellectuel : ce qui compte c’est le corps, la matière, l’architecture, le ressenti, le toucher, l’expérience.


What could be more sensual than an unexpected touch, suddenly tickling, reaching and enveloping us, caressing our arms, neck, and nose? The project takes advantage of the materiality of the feathers - light, swirling, and sometimes prickly - revealing bodies and architecture as they touch them. The installation operates as an amplifier of space, showing the invisible: the viscosity of the air, the bodies that pass, and the architecture that remains. What is sensuality, if it does not the have to with the body, substance, and touch? The sensuous curtain reveals furtive silhouettes, between dream and reality. The sensory experience that takes place makes us lose our sense of orientation. As one gradually sinks into the silky fog, how can one still tell North from South, or the entrance he took? And it is at this point that the visitor is more likely to enjoy the sensuality of the architecture, far from any intellectual reflex: what counts is the body, the matter, the architecture, the feeling, the touch, the experience.