FAV 2020     -      Editions précédentes    -    A propos     -     Scolaire      -    Publications             


Back side flip 360º
AtelierO-S Architectes - Vincent BAUR & Guillaume COLBOC & Gaël LE NOUËNE
Paris // France

Cette réalisation éphémère de petite échelle souligne et sublime le caractère intime de la cour. La cour devient un terrain d’expérience, dans laquelle se trouve un kaléidoscope spatiale, surgi de nulle part pour surprendre le visiteur, il provoque la curiosité et offre au promeneur une nouvelle lecture du lieu. La matière première de notre intervention est issue des matériaux cartonnés, détournés, selon un module de 40x40 cm. Cet élément génère par accumulation un portique extrudé, transformant ainsi un objet plan en un objet tridimensionnel. Une matière chaude, lumineuse et réfléchissante recouvre les parois intérieures, créant un effet de contraste avec la surface brute extérieure. Des grignotages offrent des percements et donnent des vues et cadrages entre l’intérieur et l’extérieur faisant pénétrer la lumière au coeur de cette grotte. L’intensité des sensations varie en fonction de la position du flâneur du dehors vers le dedans et inversement. Ce kaléidoscope se traverse dans un jeu de vertiges d’ombres et de couleur.

This short-lived realization of a small-scale underlines and sublimates the intimate character of the city. The courtyard becomes a place for experiments, in which we can find a space kaleidoscope, coming from nowhere to surrender the visitor. It calls for curiosity and offers the visitors to understand the site differently. Pasteboard is the only material used, they do not have the same function anymore, and they are just module of 40x40cm. Accumulated they form an extruded porch, turning the plan object into a tridimensional object. A warm matter, shiny and reflective, covers the inner faces, creating a contrast effect with the raw exterior surface. The air nibbles the architecture, it opens it providing new views between the interior and the exterior, and it let the light penetrate into the cave. The intensity of sensations varies depending where the visitor is, as he goes in and out the structure. This kaleidoscope is to be crossed through a play of shadows and colors.