FAV 2020-2021     -      Editions précédentes    -    A propos     -     Scolaire      -    Publications             


NATURE EN TRANSITION
AGRESTE: 
Florent Clier, Charlotte Fagart, Sebastien Roussel
Paris // France


Notre équipe se compose de deux architectes-paysagistes et un paysagiste-jardinier. En 2019, nous décidons de collaborer sur un certain nombre de sujets liés à la Nature et la place qu’elle occupe dans notre société. Nous défendons un travail de recherche sur le terrain: observer, dessiner, comprendre la géologie du sous-sol, les logiques du végétal afin d’appréhender un territoire et retranscrire tout ce qu’il peut laisser voir des usages, des comportements des personnes qui l’habite mais aussi des traces de son existence passée à révéler ou à laisser intouchées. Notre pratique nous permet de côtoyer un large champ d’experts avec lesquels nous œuvrons à la recomposition des paysages dégradés, contre la destruction des écosystèmes, et pour le renforcement de la nature en ville. “Nature en transition” propose d’observer le fonctionnement du monde vivant et de nos écosystèmes pour mieux les comprendre et les protéger.



Our team consists of two landscape architects and a landscape gardener. In 2019, we have decided to collaborate on a number of subjects related to Nature and its place in our society. We defend a research work in the field: observing, drawing, understanding the geology of the subsoil, the logic of the vegetation in order to apprehend a territory and retranscribe all that it can show of the uses, the behaviours of the people who live there but also of the traces of its past existence to be revealed or left untouched. Our practice allows us to work alongside a wide range of experts with whom we are working to recompose degraded landscapes, against the destruction of ecosystems, and to strengthen nature in the city. "Nature in Transition" proposes to observe the functioning of the living world and our ecosystems to better understand and protect them.



“Nature en transition” est l’occasion d’observer le vivant avec un autre regard. Il est un patrimoine commun dont la protection doit devenir une priorité. L’installation s’inspire des recherches en cours permettant de mieux connaître la réactivité et la résilience de nos milieux dans les prochaines années. Cette initiative est l’occasion de créer un environnement clos, représentatif de l’essoufflement de la biodiversité et de la mainmise de l’homme sur la faune et la flore. C’est l’opportunité d’observer, d’analyser, de décortiquer nos écosystèmes pour mieux les comprendre, afin de mieux les protéger et de les rendre plus durables.

Notre projet s’affirme comme une possible vision de la protection de la nature, où l’on accepterait humblement de ne pas tout contrôler, mais au contraire d’établir un lien avec elle par la connaissance et l’écoute, afin de conserver des lieux où nous ne sommes pas seuls, des lieux de nature préservée où nous ne faisons que passer.



"Nature in Transition" is an opportunity to look at the living world from a different perspective. It is a common heritage whose protection must become a priority. The installation is inspired by ongoing research to better understand the reactivity and resilience of our environments in the coming years. This initiative is an opportunity to create a closed environment, representative of the loss of biodiversity and the control of man over flora and fauna. It is an opportunity to observe, analyse and dissect our ecosystems in order to better understand them, to better protect them and to make them more sustainable.

Our project asserts itself as a possible vision of nature protection, where we humbly accept not to control everything, but on the contrary to establish a link with it through knowledge and listening, in order to preserve places where we are not alone, places of preserved nature where we are only passing through.